Si vous suivez toutes mes péripéties et aventures sur Snapchat : @PauletteDitTout, vous n’avez pas pu rater mon superbe week-end à Bruxelles sur les traces de l’histoire de la bière Mort Subite.
Grande amatrice de bière, j’ai été ravie de pouvoir faire ce voyage presse afin de découvrir tout le savoir-faire de cette bière atypique.

Dans un premier temps, j’ai rencontré la pétillante Floriane que j’apprécie pour ces ses recettes gourmandes et sa spontanéité sur les réseaux sociaux et la douce Emeline avec qui j’ai également partagé un beau séjour à la découverte de la station de ski de Montgenèvre.

A notre arrivée en gare de Bruxelles, nous sommes directement partis déposer nos valises au bel hôtel 9 central  où nous avons passé le séjour. J’ai apprécié ces grandes chambres épurées et ses briques apparentes au coeur de la capitale (photos ci-jointes dans le diaporama).
Nous sommes ensuite, directement parti sur les traces de l’histoire de la Mort Subite à travers un jeu de pistes insolite dans les rues de Bruxelles.
Au programme : dégustation à l’aveugle de deux des gammes de la bière Mort Subite : la bière Lambic à la cerise et la Witte Blanche avec une dégustation de frites belges dans la cour des ministres au coeur de Bruxelles. On a pu déceler les arômes de chacune de celles-ci après avoir regarder la robe, la finesse des bulles et sa robe. La seconde dégustation s’est déroulée au coeur du musée Magritte, une expérience insolite dont je me rappèlerais toute ma vie !
Le soir, c’est situé dans une ancienne caserne de pompiers, au restaurant Pin Pon que nous avons eu le droit à un superbe repas pour connaître les accords mets et bières Mort Subite. Au menu ? Tous les plats typiques de la Belgique. Un régal !

C’est à l’aurore, le lendemain, que nous avons eu le prestige de visiter la brasserie Mort Subite à quelques kilomètres de Bruxelles, dans la commune de Kobbegem. Bruno Reinders nous y a raconté son histoire, ses anedoctes et son savoir-faire.

Mais parlons peu, parlons bien; connaissez-vous la bière Mort Subite ?
La délicieuse Mort Subite débarque en France. D’origine bruxelloise, la  Mort Subite et ses deux créations Witte et Kriek sont mises en bouteille au pays du lambic et du goût dans une brasserie trônant au milieu des champs depuis 1604. Dans cette petite brasserie de Kobbegem, à quelques kilomètres de Bruxelles, le maître brasseur Bruno Reinders et ses 6 brasseurs acolytes élaborent ce lambic unique, à la gorgée authentique. Une bière atypique tout droit venue du Royaume de Belgique !
Nous avons découvert deux bières de la gamme; tout d’abord la Witte Blanche, une combinaison parfaitement illustrée par sa robe jaune pâle et trouble, sa tête blanche et crémeuse. Au nez, les subtils parfums du lambic et des épices s’allient à la douceur fruitée de fruits jaunes et d’agrumes. En bouche, c’est une bière inédite et très rafraîchissante qui marie délicieusement les saveurs gourmandes aux légères touches acidulées du lambic pour un goût surprenant. La Witte Lambic, le choix de l’atypique authentique.
La seconde, ma préférée, un lambic fruité qui se compose d’un assemblage de lambic jeune, de lambic d’un an vieilli avec les cerises de la saison et de lambic vieilli dans un fût en chêne pendant trois ans. Un procédé de fabrication naturel et aléatoire par sa fermentation spontanée. En versant, vous verrez tourbillonner dans votre verre sa délicate robe rouge recouverte d’une mousse rosée et crémeuse. Au nez, un équilibre subtil s’opère entre les effluves de lambic et le sucré des cerises griottes. En bouche, on retrouve là toute la signature Mort Subite : les sensations sont fines et douces avec une petite note complexe, le sucré de la cerise griotte contrebalançant délicieusement l’acidité du lambic. La Kriek Lambic, le choix de l’atypique éclectique.

Séduite par les différentes gammes, je vous recommande la dégustation de ces bières qui plairont autant aux hommes qu’aux femmes. (Surtout la Kriek mesdames !!)

Mille mercis à la dynamique équipe d’Oconnection pour l’organisation d’une expérience gravée dans mes plus beaux souvenirs de 2016.
Paulette

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>