C’est dans l’optique d’une méthode de vie plus saine, plus engagée, et plus solidaire, que nous avons opéré différents changements au quotidien : des moyens faciles, rapides, qui ne demandent aucun investissement, mais aussi des petits investissements qui, à terme, se révèlent être beaucoup plus économiques.

Le plus difficile, c’est d’admettre que certaines choses ne sont pas indispensables : l’aluminium, le film plastique, les bouteilles plastiques, (…) et d’accepter de bousculer ses habitudes. Ce n’est pas une mince affaire, c’est pour cela, qu’il faut y aller progressivement, à son rythme, pour éviter que ça ne soit trop difficile et que ça vous casse tellement les bonbons, que vous laissiez tomber. C’est absolument pas le but ! Prenez votre temps, faites comme vous pouvez. Personne ne doit juger personne, c’est une démarche personnelle qui ne regarde que vous !

Voici nos petits changement, en espérant que ceux-ci vous donneront des idées !

Changer sa façon de voir les choses en 5 étapes :

  • Devenir « Flexitarienne »: le mot fait peur, mais c’est bien que le mot. Être « flexitarien », ce n’est pas de rentrer dans une tendance mais dans un mode vie : on fait tout simplement attention à sa consommation. Avant, à chaque repas, il fallait toujours qu’il y ai une viande, un poisson ou une charcuterie. Habitudes tenues de ma famille. Maintenant, dans une méthode de vie plus saine j’achète chez le poissonnier ou boucher, sur le marché, en direct des producteurs. De 1) on peut connaitre la traçabilité de la viande, mais aussi de 2) les circuits courts sont également préférables pour l’écologie.
  • Acheter des produits peu transformés et emballés.  Acheter plutôt des produits vendus en vrac ou à la coupe, acheter en fonction de ses besoins et surtout : faites des menus, ou ayez des idées recettes en tête pour éviter d’acheter et de faire du gâchis.
  • Consommer l’eau du robinet pour ne plus acheter de l’eau en bouteille plastique. Pour notre part, on a opté pour un charbon pour filtrer l’eau. On en a acheté deux, afin que lorsqu’une bouteille d’eau travaille pendant 8H, on peut consommer l’autre en attendant. Le charbon fonctionne pendant 6 mois. Meilleur investissement pour le prix !
  • Préférez les moyens de transports communs dans les villes : nous étions pourtant de grandes utilisatrices de Uber, Bolt, tout ce que vous voulez. Mais sincèrement ? On gagne rarement 1h de trajet, seulement quelques minutes et ça coûte moins cher. C’est votre banquière qui vous dira merci. Bien sûre on utilise encore parfois la voiture, quand personnellement, je vais chez ma maman par exemple, qui habite au fin fond de la forêt, pour rejoindre la ville c’est plus facile ou encore en vacances; bien que maintenant, si on peut faire les choses à pied ou en bus, c’est vraiment devenu une habitude.
  • Refuser la publicité dans les boîtes aux lettres avec un « STOP PUB » : ça parait con, mais si plus personne n’en veut, alors ils arreteront ce gaspillage et on sauvera nos petits arbres qui nous apportent bien plus dans l’air que dans nos mains à lire des foutus promotions sincèrement.
  • Acheter des fruits et légumes de saison, et tenter d’acheter plus localement, d’être « Locavore« .

Les petits investissements : 

  • Adopter les films étirables réutilisables en cire d’abeille pour dire adieu aux films plastiques mais également à l’aluminium. Facile et pratique d’utilisation !
  • Dire adieu aux protections hygiéniques jetables et dire bonjour aux protections écolo et durables. J’ai opté pour la CUP (mon article à ce sujet par ICI) et dernièrement, j’essaie les serviettes hygiéniques lavables.
  • Acheter des cotons lavables pour ne plus utiliser des cotons jetables à la poubelle.
  • Remplacer les gels douches et shampooings par des cosmétiques solides.
  • Investir dans des stylos rechargeables (que de racheter sans arrêt des stylos qui seront jetés ensuite à la poubelle).
  • Acheter un tapis en silicone si vous cuisinez au four pour éviter d’utiliser le papier de cuisson.

Autres idées toutes simples : 

  • Refuser les tickets de caisse. Aujourd’hui avec tous les moyens digitaux que nous avons, plus besoin de tickets pour faire ses comptes !
  • Utiliser une tasse et/ou un verre à son travail à la place des bouteilles ou gobelets en plastique.
  • Apprendre à cuisiner les épluchures pour ne faire aucun gâchis !
  • Récupérer les bocaux du commerce pour stocker, ranger, ou transporter des aliments.
  • Arrêter de consommer des aliments industriels et faire tout maison (mieux pour la santé et surtout, si chaque personne fait ça, alors bientôt les choses changeront pour une planète plus nette)
  • Remplacer les ampoules classiques par des LED pour faire des économies d’énergie (et d’argent)
  • Rapporter les médicaments périmés ou que vous n’utilisez plus à la pharmacie
  • Trier ses déchets et recycler au maximum
  • Utiliser le moteur de recherche éthique comme ECOSIA (une recherche internet = 1 arbre planté) ou encore LILO (une recherche = 1 aide aux projets sociaux et environnementaux)
  • Lutter contre le surembalage en consommant le moins possible des produits surgelés (qui utilisent pour la plupart des plastiques, qui sont dans une boîte (…)) et encourager les marques qui font des efforts là-dessus en achetant leurs produits.

LE SHOP

Charbon
Shopper ICI

Pailles en bambou
Shopper ICI

Brosse à dent en Bambou
Shopper ICI

Films étirables réutilisables
Shopper ICI

Sacs à fruits et légumes
Shopper ICI

Beaucoup de grands magasins vendent des sacs isothermes maintenant. Cela coûte entre 10 et 30 € mais au moins, plus de sacs plastiques et plus de 40 cts par ci par là…

Cup 
Shopper ICI

Serviette hygiénique lavable 
Shopper ICI

Cotons lavables fait main
Shopper ICI

Et vous, quelles sont vos petits gestes au quotidien ?

Une réponse pour “Nos petits gestes écolo adoptés”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  1. Dominique says: 25 juillet 2019 at 19 h 06 min

    Bonjour, je pratique le tri sélectif. J’utilise des bocaux pour stocker , des sacs réutilisables pour les courses. Prochaine étape : le charbon pour l’eau car j’achète énormément de bouteilles d’eau en plastique. Bonne journée